Menu Fermer

Pourquoi faire un détartrage ?

Peu importe le soin que vous apportez à la brosse ou au fil dentaire, il y aura toujours des endroits difficiles d’accès. Le détartrage et le polissage peuvent vous aider à garder vos dents propres.

Les problèmes de gencives sont souvent liés à une accumulation de bactéries de la plaque dentaire. La meilleure façon de les éliminer est de se brosser les dents deux fois par jour. Mais quel que soit le soin que vous apportez à vos dents, il y aura toujours des zones difficiles à nettoyer. Les bactéries de la plaque dentaire peuvent s’y accumuler et finir par se minéraliser pour former un dépôt solide appelé tartre, qui ne peut être éliminé par un simple brossage. S’il n’est pas éliminé, la plaque peut s’accumuler autour de la dent, et potentiellement sous le rebord gingival (la jonction entre la gencive et la dent), ce qui peut entraîner des problèmes plus graves.

Pour limiter l’apparition de problèmes de gencive ou pour empêcher que le problème ne s’aggrave, votre dentiste peut vous recommander un nettoyage professionnel, appelé détartrage et polissage, pour garder vos dents propres.

À quoi faut-il s’attendre ?

Le détartrage et le polissage peuvent être effectués par votre dentiste ou votre spécialiste de l’hygiène bucco-dentaire.

La première étape du “détartrage” consiste à éliminer les dépôts de plaque et de tartre. Souvent, un appareil à ultrasons est d’abord utilisé pour éliminer la plus grande partie du tartre, puis tous les résidus tenaces sont éliminés à l’aide d’instruments manuels spéciaux.

L’étape suivante consiste à “polir” les dents afin que la surface soit vraiment lisse. Si le polissage permet d’éliminer les taches et de faire briller les dents, il ne s’agit pas d’une simple opération esthétique. Il corrige également les petites imperfections et les zones à texture rugueuse des dents afin de les protéger contre la formation de la plaque dentaire.

Votre dentiste vous conseillera sur la fréquence du détartrage et du polissage. Il est important de se rappeler qu’un nettoyage professionnel s’ajoute à une bonne hygiène bucco-dentaire et ne doit jamais remplacer un brossage deux fois par jour avec un dentifrice au fluor.

Principalement composée de bactéries, la plaque dentaire qui n’est pas éliminée se transforme en tartre, sépare les gencives des racines des dents et crée un nid de bactéries propices à la carie.

L’élimination régulière du tartre au cabinet dentaire empêche l’accumulation de tartre, qui peut se transformer en gingivite ou même en parodontite, et provoquer le déchaussement de la dent.

Les traitements chez le dentiste sont indolores et éliminent tous les dépôts de tartre des dents, leur redonnant du même coup leur couleur d’origine. Après le détartrage, le dentiste polit la dent.

L’accumulation de tartre sur les dents touche aussi bien les adultes que les enfants, c’est pourquoi il est recommandé de se brosser les dents deux fois par jour.

Les personnes qui consomment des boissons telles que le thé ou le café, ainsi que les fumeurs, sont les plus susceptibles de se faire enlever fréquemment le tartre.

Bien qu’il soit recommandé de se faire nettoyer les dents au moins une fois par an, cela peut varier d’une personne à l’autre. Suivez les conseils de votre dentiste qui, après un examen buccal, sera le mieux placé pour vous dire quoi faire.

Guide du détartrage

Le tartre dentaire est le résultat de la minéralisation de la plaque dentaire, qui se dépose à la surface des dents. Le tartre peut entraîner le développement de gingivites ou de parodontites, et peut éventuellement conduire à un déchaussement des dents. Il est donc essentiel de faire enlever régulièrement le tartre par un chirurgien-dentiste. Pour bénéficier de ce service, rendez-vous chez le dentiste !

Quels sont les avantages du détartrage dentaire ?

Une fois que le tartre s’est formé à partir de l’accumulation et de la calcification de la plaque dentaire, il formera une surface dure et rugueuse qui sera le support idéal pour une nouvelle couche de plaque.

Ces traitements chez le dentiste sont indolores, ils éliminent tous les dépôts de tartre des dents et leur redonnent en même temps leur couleur d’origine. Après le détartrage, le dentiste polit les dents. Ces actions facilitent le maintien de votre hygiène bucco-dentaire et, à long terme, contribuent à limiter l’apparition de caries et de maladies parodontales. En effet, sans support pour la formation de la plaque dentaire, les bactéries auront plus de mal à s’accrocher à vos dents, à proliférer et à les attaquer.

Qu’est-ce que le détartrage dentaire ?

Le détartrage est l’action d’enlever le tartre qui s’est formé à la surface des dents et qui ne peut être éliminé par un simple brossage.

Essentiellement composée de bactéries, la plaque dentaire qui n’est pas éliminée par le brossage se transforme donc en tartre, qui peut progresser sous la gencive, le long de la racine des dents, créant un nid de bactéries favorable à l’apparition de caries et de maladies parodontales.

L’élimination régulière du tartre chez le dentiste permettra donc d’éviter l’accumulation de tartre. Si elle n’est pas traitée, une gingivite ou une inflammation de la gencive peut se produire, qui peut se transformer en parodontite avec perte osseuse et ainsi provoquer le déchaussement et la mobilité de la dent. Avant le détartrage, votre dentiste évaluera la quantité de tartre présente sur vos dents pour déterminer s’il est “supra-gingival” ou “sous-gingival”. Il choisira ensuite les outils appropriés pour éliminer le tartre supra- et sous-gingival et vous éviter des problèmes plus graves.

Votre spécialiste utilisera des techniques indolores pour éliminer le tartre. Le plus souvent, il utilisera un appareil à ultrasons ou une curette parodontale pour éliminer tous les dépôts de tartre. Afin de prévenir toute complication de santé, le détartrage ne doit pas être pris à la légère. Il dure en moyenne entre 30 minutes et 1 heure, peut être réalisé en une ou deux séances selon la quantité de tartre et doit être effectué environ tous les 6 mois. S’il est négligé, il favorisera le développement de maladies bucco-dentaires qui peuvent avoir un impact important sur votre santé.

Comment se déroule l’opération de détartrage dentaire ?

Souvent suivi d’un polissage, le détartrage permet d’éliminer le tartre de vos dents. Cela permettra d’éviter tout problème causé par l’accumulation de ce résidu de plaque minéralisée, comme l’inflammation des gencives et les saignements. Le tartre peut également cacher les caries dans certains cas, les rendant indétectables pour la personne qui en est atteinte.

À l’aide d’un miroir et de ses instruments, votre spécialiste en dentothérapie pourra identifier les zones à traiter. Au cours de cette étape, son rôle est d’abord d’enlever la plaque dentaire, puis de retirer le tartre accumulé avec les outils à sa disposition.

La technique la plus courante est l’utilisation d’un appareil à ultrasons, qui permet d’enlever le tartre avec un minimum de douleur. Votre dentiste dirigera ensuite son insert à ultrasons sur le tartre, la vibration brisera les morceaux tout en les englobant dans les particules d’eau projetées à l’extrémité de l’insert, afin d’éviter l’échauffement de l’émail des dents pendant l’opération. Dans le même temps, l’assistant dentaire aspire le mélange d’eau et de résidus de tartre pour éviter qu’il ne soit avalé. C’est la solution qui est choisie dans la plupart des cas, et la plus confortable pour le patient.

Il est également possible d’utiliser des instruments tels que la curette parodontale afin d’atteindre les zones sous-gingivales plus profondes, surtout lorsque les ultrasons n’ont pas suffi à éliminer tout le tartre, notamment sous-gingival. Dans ce cas, le détartrage doit être effectué par “grattage” ; certains appellent cela le surfaçage radiculaire. Après le détartrage, votre dentiste polira vos dents, souvent à l’aide d’une brosse rotative recouverte d’une pâte conçue à cet effet.

S’il y a du tartre sous-gingival, c’est-à-dire du tartre qui s’est formé à l’endroit où la dent est censée être recouverte par la gencive, votre spécialiste peut être amené à effectuer un traitement parodontal “non chirurgical” : le surfaçage radiculaire. En effet, la formation de tartre progresse profondément sous la gencive et son rayon d’action bactérien provoque une parodontite qui, dans ses stades ultérieurs, nécessite une chirurgie parodontale.

Dans ce cas, l’opération nécessitera une anesthésie locale, afin que votre dentiste puisse déloger la gencive et le tartre formé le long de la dent.

Quels sont les résultats attendus du détartrage dentaire ?

Le détartrage aide à maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire. En effet, sans tartre et une fois polies pendant le traitement, vos dents sont moins susceptibles de retenir la plaque dentaire. Vous êtes alors moins enclin à développer des caries et d’autres inflammations parodontales, comme la gingivite ou la parodontite. En outre, comme les bactéries présentes dans votre bouche sont responsables de l’halitose, autrement dit de la mauvaise haleine, le détartrage contribue à réduire ce phénomène.

Le tartre, un dépôt qui prend souvent des teintes allant du blanc au brun, aura tendance à dégrader l’apparence de vos dents et à contribuer à leur aspect brun peu esthétique. Les consommateurs réguliers de thé ou de café, ainsi que les fumeurs, sont sujets à ce changement de couleur des dents. Après le détartrage, vous serez heureux de retrouver leur aspect naturel. Bien entendu, vous ne devez pas oublier de combiner le détartrage avec un brossage régulier des dents.

Combien coûte le détartrage ?

Le détartrage dentaire fait partie des soins dentaires dont le tarif est fixé par la sécurité sociale. A partir du 1er avril 2019, le tarif conventionnel du détartrage est de 28,92 € (Ameli.fr), avec une prise en charge à 70 %, soit un remboursement de 20,24 €.

Pourquoi devrais-je faire détartrer mes dents ?

L’accumulation de tartre sur les dents touche aussi bien les adultes que les jeunes. C’est pourquoi il est recommandé de bien se brosser les dents deux fois par jour et si possible après chaque repas. Les personnes les plus susceptibles d’avoir besoin d’un détartrage fréquent sont celles qui consomment des boissons telles que le thé ou le café, et les fumeurs. La consommation de ces produits s’accompagne souvent d’un dépôt brun qui peut s’ajouter à la plaque et au tartre, ce qui incite ces patients à se rendre plus fréquemment chez le dentiste.

Le détartrage et le polissage des dents réduisent de façon permanente la présence de la plaque dentaire, véritable source de bactéries responsables des problèmes précités. L’élimination régulière du tartre empêche le tartre d’envahir la dent jusqu’à ce qu’il atteigne le niveau sous-gingival. Pour rappel, l’introduction de bactéries dans cette zone reste une source d’inflammation grave comme la gingivite et la parodontite. La couche de tartre a tendance à se former plus facilement à l’intérieur des dents, au contact de la langue. Comme ces zones sont plus difficiles à brosser, leur aspect devient rugueux et est synonyme de gêne pour certaines personnes. L’éliminer permet donc de profiter de dents propres et lisses et de manger en toute tranquillité d’esprit.

Quelques conseils

Bien qu’il soit recommandé de faire un détartrage au moins une fois par an, cela peut varier d’une personne à l’autre. Suivez les conseils de votre dentiste qui, après un examen buccal, sera le mieux placé pour vous dire quoi faire. Toutefois, n’oubliez pas de vous brosser soigneusement les dents. Votre spécialiste peut vous recommander un dentifrice fluoré pour vous aider à maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire, une brosse à dents adaptée à vos dents et peut également vous apprendre la bonne technique de brossage.

Après avoir détartré et poli vos dents, vous devez savoir qu’elles ne sont plus protégées par la salive pendant environ une heure. Veillez à éviter tout ce qui pourrait tacher vos dents pendant cette période, comme fumer, boire du thé ou du café.

L’utilisation régulière de bicarbonate de soude peut vous aider à garder vos dents en bonne santé et à ralentir la formation de la plaque dentaire. Saupoudré sur votre brosse à dents avant le nettoyage, ou dilué dans l’eau lors du rinçage, il combat l’acidité buccale. Celle-ci est causée par la présence de bactéries ou par la consommation de sucres et de boissons acides comme les boissons gazeuses. Cependant, veillez à ne pas en abuser et n’appliquez pas ce traitement plus d’une fois par semaine, car cela peut avoir un effet abrasif sur vos dents.

Enfin, vous pouvez opter pour un spray à l’eau afin de vous assurer que vos dents sont bien nettoyées. En plus de l’utilisation d’une brosse à dents, cela vous permet de rendre vos dents plus propres en traitant les zones inaccessibles lors du brossage.

Conseils complémentaires :